Birmanie / Mawlamyine

Mawlamyine, sur les traces de George Orwell.

 

Cette ville côtière située au sud du pays, est la principale agglomération de l’état Môm. Essentiellement choisie, pour son rôle de port dans le commerce du teck. Mawlamyine fut la première capitale de la Birmanie Britannique entre 1827 et 1852.
George Orwell, alors sergent de la police impériale, y fut en poste jusqu’en 1927. C’est durant cette période, que l’écrivain passa de la lassitude au dégout, de son implication dans les rouages de l’administration coloniale. C’est ici, dans cette ville nonchalante dévorée par la jungle, qu’Eric Blair devint George Orwell. Le charme et la quiétude des lieux, aura probablement participé à la prise de conscience de l’auteur. Qui, après cinq ans au service de l’Angleterre, décida de rentrer et de se consacrer à l’écriture. Il deviendra dès lors, cet écrivain engagé, ennemi de l’impérialisme Britannique.
Mawlamyine dégage en effet un charme particulier. C’est une ville endormie, où la végétation semble être la seule chose qui avance, un lieu hors du temps, propice à la rêverie.
Après un séjour parfois épuisant en Birmanie, Mawlamyine est l’endroit parfait pour se reposer.
Les lieux ne manquent pas non plus de centres d’intérêts. Vous pourrez y visiter plusieurs très belles pagodes qui surplombent la ville. Entre autre la superbe Paya Mahamuni, qui abrite une réplique du fameux bouddha de Mandalay et dont les murs sont recouverts de pierres précieuses.
Mais le plus agréable ici, reste encore de se perdre dans les petites rues. Au grès des rencontres et du hasard, laisser vous bercer par l’esprit de Mawlamyine.

 

Voir tous les articles sur la Birmanie

Voir la carte de la Birmanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *