Birmanie / Le Rocher d’or

Le site de kyaiktiyo, est parmi les lieux de pèlerinage les plus connus du pays.

 

Mais, approcher le rocher d’or se mérite. Il vous faudra tout d’abord, vous rendre à kinpun. Une petite ville au pied de la montagne, qui n’a de raison d’être que par la présence du rocher sacré.
C’est en effet d’ici, que partent les seuls moyens de transports, qui permettent de monter sur le mont Kyaiktiyo. Dans la plus pure tradition Birmane, ce trajet s’avère être un calvaire. Assis sur des planches à l’arrière d’un camion, chacun s’agrippe à son voisin pour ne pas se faire éjecter dans les virages. Votre journée de pèlerinage, commencera donc par quarante minutes de grand huit sous un soleil brulant. Si vous arrivez en haut vivant. Il ne vous restera plus, qu’à attaquer la deuxième épreuve dans la quête du rocher d’or. Depuis le parking, on entame ensuite une bonne heure de marche. Le flot des pèlerins, suit un chemin goudronné, qui mène au rocher en suivant la crête. Mais au départ, on peut facilement voir un petit sentier qui part sur la gauche. Cet itinéraire emprunté par les moines, est plus calme, mais avec un dénivelé plus rude. On y trouve parfois un peu d’ombre pour faire une pose. Cette montée s’avère être très agréable malgré tout. On traverse en chemin, quelques petits villages de cabanes, avec leur lot de rencontres et de sourires. Prévoyez quand même des chaussures de marche. Le sentier n’est pas particulièrement accidenté. Mais vous apprécierez de ne pas avoir les pieds à l’air, en voyant s’enfuir quelques serpents sur le chemin. Arrivé au sommet, on découvre enfin le rocher vénéré. La légende raconte, que cet énorme bloc, ne tient en équilibre que grâce à un cheveu de bouddha. Toute la journée, c’est en continu que les pèlerins se succèdent, pour coller quelques feuilles d’or sur le rocher. Certains, tentent en vain d’apercevoir le vénéré cheveu en s’allongeant, alors que d’autres prient à genoux ou prennent des photos.
De nombreuses constructions recouvrent le sommet du mont. Monastère, salle de prière, temple, restaurant, cette petite ville, gâche un peu le coté nature du lieu, mais semble inévitable sur un tel site religieux. Bien que ce ne soit pas l’endroit le plus impressionant à visiter en Birmanie, le rocher d’or, reste une étape incontournable.

 

Voir tous les articles sur la Birmanie

Voir la carte de la Birmanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *