Birmanie / Le festival de Phang Daw U

Le festival de Phang Daw U.

 

Sur le lac inlé, la pagode de Phang Daw U, abrite cinq Bouddhas vénérés depuis des siècles. Les fines feuilles d’or déposées par les visiteurs sur les statues, se sont tant accumulées, que les Bouddhas ne ressemblent plus aujourd’hui qu’à des gros blocs arrondis.
Chaque année, à la fin de la saison des pluies, les Bouddhas sont transportés sur le lac de village en village. Ils voyagent à bord d’une barque royale tractée par des dizaines de bateaux à rameurs.
Dans les années 70, lors d’une de ces étapes, la barque se retourna. Seulement quatre des Bouddhas furent repêchés dans les eaux boueuses du lac. Mais de retour à la pagode, les habitants virent le cinquième Bouddha recouvert d’algues, revenu tout seul sur son piédestal. Depuis ce jour, il ne quitte plus la pagode. Seuls ses quatre confrères partent en procession.
A chaque halte dans une ville, les statues sont débarquées pour y passer trois nuits. C’est presque en continu alors que les visiteurs viennent prier. Les femmes ne sont pas autorisées à approcher les statues pour y poser des feuilles d’or. Si vous n’enfreignez pas cette règle, vous pourrez vous joindre à la foule. C’est un moment d’émotion que d’ajouter ses quelques milligrammes d’or sur les Bouddhas de Phang Daw U.
Durant ces trois jours, toute la ville est en fête.
Les rues sont envahies de marchands en tout genre. Les habitants mangent en famille dans les pagodes et la musique résonne jour et nuit. Une ambiance conviviale garantie, entre les stands de whisky et la grande roue en bois lancée par de jeunes acrobates.

Voir tous les articles sur la Birmanie

Voir la carte de la Birmanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *