Birmanie / La fête des lumières

Des bougies pour la fin des pluies.

 

Chaque année, courant Octobre, les Birmans fêtent la fin de la saison des pluies. De nombreuses foires s’installent alors autour des sites bouddhiques. Des restaurants de rue et autres petits vendeurs envahissent jusqu’aux cours intérieures des pagodes.
Si vous n’avez rien contre un bon bain de foule, laissez vos chaussures à l’entrée et passez un peu de temps dans ces lieux. Assis au milieu des familles, les pieds rouges de crachats de bétel, on y fait de nombreuses rencontres sympathiques. Parfois même décalées, en regardant les moines jouer avec les dernières armes en plastique à la mode.
Le soir de la pleine lune venu, se déroule la fête des lumières. Toutes les pagodes sont alors éclairées de milliers de bougies. Si vous êtes à Mandalay, fêtez l’événement à la pagode Mahamuni. L’un des plus célèbres site du pays, construit en 1784 par le roi Bodawpaya. Elle abrite une des plus vénérée statue de bouddha. Un bronze de 4 m de haut qui daterait du 1er siècle. Mais la légende dit qu’elle aurait été réalisée d’après nature, lors d’une visite du Bouddha en 554 av JC.
Seul son visage est épargné des boursouflures de 15 cm d’or cumulée au fil de siècles.
Ce soir là, la pagode est noire de monde. Un petit espace aux pieds du Bouddha est réservé aux moines. Puis derrière, les hommes se succèdent à un rythme soutenu dans un périmètre clos. Certaines femmes quand à elles, ne verront le bouddha que sur un des écrans vidéo installés sur les côtés.
Dans l’enceinte extérieure de la pagode, un parterre de milliers de bougies est allumé. Rapidement petits et grands envahissent ce champ de lumière pour y ajouter leur bougie. Les moines et les familles s’y prennent en photo dans la bonne humeur. La température sur la place est impressionnante. Au milieu de ce bain de lumière collectif, les Birmans fêtes la fin d’une saison de pluie, mais probablement aussi l’espoir d’un meilleur avenir.

 

Voir tous les articles sur la Birmanie

Voir la carte de la Birmanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *